fbpx

Le grand bond du nombre d’étudiants en LAS

Suite à la suppression de la PACES avec la nouvelle réforme de 2020, la licence avec option accès santé commence à réellement s’imposer, le PASS (Parcours Spécifique Accès Santé) ne serait finalement pas la voie royale pour accéder aux études de santé ?

Pour rappel, il est nécessaire de passer par le PASS ou la LAS (ou encore le SPS pour Strasbourg et Reims) pour intégrer les études de santé MMOPK : Médecine, Maïeutique, Odontologie, Pharmacie, Kinésithérapie. La LAS était jusqu’à maintenant, dans l’ombre du PASS. Depuis la réforme de septembre 2020 sur les différents accès aux études de santé, le Parcours Spécifique Accès Santé est devenu le premier choix, la meilleure voie à suivre pour beaucoup d’étudiants pour intégrer la seconde année. Seulement on rappelle que le niveau attendu en PASS est bien plus élevé qu’en LAS, ce qui augmente les possibilités d’accéder en MMOPK !

Le nombre d'étudiants en LAS a bondi de 47 %

En l’espace d’un an seulement, le nombre d’étudiants en LAS a fait un bond de 47%, soit 6500 étudiants supplémentaires, d’après les chiffres du ministère de l’Enseignement supérieur. Contrairement à ce que l’on pouvait constater jusqu’à présent, les LAS semblent avoir de plus en plus la cote. Didier Samuel, président de la Conférence des doyens de médecine dit « On a changé de dimension, les étudiants comprennent les deux parcours. Ils savent qu’ils ont toutes leurs chances en PASS comme en LAS ».
En l’espace de trois ans, les capacités d’accueil des LAS est passée de 12 859 inscrits en 2020 à 14 945 en 2022 !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Téléchargez notre brochure

Découvrez le programme détaillé de chacune de nos prépas, notre méthode Optimed, nos équipes enseignantes et toutes informations sur la réforme des études de santé dans la faculté de médecine de votre ville.